© 2019 Raphaël Faon

windows on the world

Les images de cette série sont en apparence calmes et banales ; elles présentent un restaurant où les gens sont paisiblement attablés. Si le lieu est le même, les images proviennent de sources diverses, qu’il s’agisse d’archives publicitaires ou de photos souvenirs privées ; elles ont été collectées, recadrées et rassemblées, et ce n’est qu’à la lecture du titre que l’on reconnait l’endroit : le Windows on the World, restaurant en haut d’une des tours du World Trade Center ; cette identification vient troubler les images, dans une sorte de projection rétrospective, et leur donne une atmosphère de catastrophe imminente, où les figures bleutées deviennent spectrales, et semblent face aux grandes baies vitrées, être dans un état de perpétuelle attente. Les accidents du cyanotype, comme les traces liquides de la solution réactive et les coups de pinceaux, mais également ceux formés par les calques et les plaques de verres qui forment autant de cadres dans l’image, et enfin les aléas du processus de révélation permettent de renouer avec des formes picturales dans la photographie, et semblent dans un lieu qui n’est plus, annoncer les flammes et le démantèlement par une catastrophe qui contraste avec le calme apparent du lieu et des personnages.

 

Six cyanotypes sur papier, 120x80cm, 2014

1/6