© 2019 Raphaël Faon

vision verdun

Vision Verdun est constitué d’images fantômes réalisées à partir de photogrammes du film de Léon Poirier, Verdun, visions d’histoire réalisé en 1928 à l’occasion de l’anniversaire de l’armistice. Il ne s’agit pas de documents de la première guerre mondiale, mais des images de ce film ont été diffusées sous forme de carte postale comme scènes de batailles authentiques. Elles furent alors reproduites jusque dans les livres scolaires et les ouvrages historiques comme documents, alors qu’il s’agit de reconstitutions, et le film continue d’être employé lorsqu’il faut des images d’illustration de la bataille de Verdun dans les documentaires actuels.

 

Vision Verdun apporte à la photographie autant d’accidents picturaux et d’indices de fabrication qui témoignent de la manipulation des images. Les calques qui les composent sont au format des cartes postales qui ont installé ces images emblématiques a posteriori dans la mémoire de l’évènement. La spectralité du champ de bataille et des figures humaines, presque imperceptibles, à la limite de l’abstraction questionne la persistance d’un évènement dans la mémoire collective au moyen d’images, quand bien même celles-ci s’avèrent fictives.

 

Cyanotypes sur papier, triptyque 100x70cm, 2016

1/3