© 2020 Raphaël Faon

la fabrique des larmes

Sculpture en verre gravé, 20 x 15 x 10cm,

Vidéo numérique, 2min12,

Portfolio de 15 planches anatomiques, 2020

1/6

La fabrique des larmes est un projet réalisé à partir de données médicales détournées de leur usage traditionnel afin de reconstituer les traits du visage plutôt que les organes internes de la boîte crânienne, ce qui pose la question de l’identité et de la confidentialité de ce type de données. A l’intérieur de cette tête gravée au laser dans un bloc de verre se trouve un ensemble de bassins orientés vers les yeux que des personnages font déborder : cette scène de bains fictive fonctionne comme un récit étiologique, métaphore visuelle pour expliquer la formation des larmes. Le spectateur est invité à se pencher au-dessus du bloc de verre et à se déplacer autour pour la discerner à travers les différentes couches qui composent l’œuvre dont l’aspect est à la fois radiographique et fantomatique. La sculpture est accompagnée d’un portfolio et d’une vidéo qui en explorent la transparence.

 

Ce projet a été réalisé grâce au programme Organoïde, initié par l´Institut Pasteur et Fabrice Hyber, avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso ; il s’inspire librement de la plate-forme de visualisation médicale en réalité augmentée DIVA (Data Integration and Visualisation in Augmented and Virtual Environments) développé par l’unité de recherche « Décisions et principes bayesiens » dirigée par Jean-Baptiste Masson.

Show More