© 2019 Raphaël Faon

gravOrg

GravOrg est une interface informatique de composition permettant de produire des GRAVures ORGaniques, d’où son titre. Ce projet fait suite à Morceaux choisis et emploie les mêmes figures comme motifs. L’écran se présente comme une page vierge et lorsque le spectateur clique sur cette page, un élément de gravure anatomique apparait. L’utilisateur ne choisit pas et ne connait pas quel élément va apparaitre, ni quelles vont être ses dimensions, ces choix appartenant à l’algorithme du programme. En revanche, celui-ci peut placer les éléments sur la page où il le souhaite, sauvegarder la composition obtenue et l’effacer pour former d’autres images.

 

 

 

Programme informatique interactif, 2012

1/6

GravOrg permet de créer des paysages anatomiques, où à rebours de son utilisation commune, l’informatique n’est pas employée pour avoir davantage de maitrise, mais pour créer de l’accident, laisser émerger des formes possibles et dans la surprise, pour sortir de certaines représentations du corps, les organes n’étant plus assignés à leurs lieux habituels. Ce dispositif permet, au-delà d’une déconstruction du corps, d’ouvrir cette rêverie organique vers des problématiques politiques contemporaines que sont celles de la modification du corps du Frankenstein romantique aux avatars posthumains qui nous sont contemporains.

 

GravOrg a été exposé à la galerie YGREC pour l'exposition Mille feuillets II lors du salon du dessin contemporain en partenariat avec Drawing Now Paris, en 2012.  Y est une édition qui présente une sélection de dessins réalisés par les visiteurs de l'exposition avec le programme.

 

Y

Édition, 50 dessins, 10x15 cm, 2012